Introduction

Vous sentez que vous trompez les autres, vous avez constamment peur que votre masque tombe, vous pensez que c’est la chance qui fait que vous en êtes arrivé là. Cet article est fait pour vous, nous allons voir comment effacer le syndrome de l’imposteur après ceci vous vous sentirez revivre pleinement. 

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ? 

Le syndrome de l’imposteur exprime un doute permanent qui remet en question notre succès et notre place. Il consiste à ne pas se sentir légitime de nos réussites nos victoires et nos succès dans la vie.

Le syndrome de l’imposteur est le fait de tout remettre sur la chance ou le hasard, donc avoir la sensation de tromper tout son entourage sur ses réussites et avoir peur constamment de se faire démasquer.

Cette peur crée un stress permanent, pour contrer tout ça il fuit toutes les situations, ou il ce sent en danger d’être démasqué. Tout cela peut les amener à faire un burn-out ou même une dépression.

Quels sont les symptômes ?

  • Une attribution externe pour raconter sa réussite, la plupart du temps les personnes qui ont le syndrome de l’imposteur vont faire une corrélation avec la chance plus qu’avec leurs compétences, par exemple : j’ai réussi à voir ce travail car j’ai eu de la chance
  • Ils ont aussi souvent une faible estime d’eux-mêmes, ils banalisent toutes les actions qu’ils peuvent faire, par exemple : arrêtes d’exagérer ça ne m’a pas demandé un si grand travail de faire ça.
  • Une très grande exigence ils sont bien souvent très perfectionnistes envers eux même. Ils mettent en doute constamment leurs compétences et pourquoi ils en sont arrivés là. Ils mettent aussi tout sur le dos de la chance et non de leurs compétences.
  • La peur de prendre la parole, de fuir toutes les discussions et les situations. Où ils seraient mis au centre de la discussion par peur de ne pas savoir répondre, d’être déstabilisé et que les autres se rendent compte qu’au final c’est un imposteur.
  • Elle s’acharne psychologiquement et puise toute son énergie constamment pour remettre en question toute son existence, elle se pose la question pourquoi lui et pas un autre rumine jour et nuit. Elle a du mal à admettre ses qualités et ce dévalorise constamment.
syndrome de l'imposteur

Est-ce une maladie ? 

Non le syndrome de l’imposteur n’est pas une maladie pathologique, ou même psychique.

Une étude a montré que plus de 70% de la population avait déjà souffert de la maladie de l’imposteur au moins une fois dans leur vie.

Ce n’est donc pas anodin d’avoir cette sensation et de subir cela, beaucoup de personnes sont dans votre cas, elles ont aussi ce syndrome.

Comment le syndrome de l’imposteur apparaît t-il ? 

Le syndrome de l’imposteur est souvent relié à une enfance où les attentes des parents étaient professionnellement et socialement trop basses, ou à l’inverse trop élevées. Ce seraient les causes principales du syndrome de l’imposteur.

Venir d’une famille pauvre et modeste peut souvent aussi déclencher le syndrome de l’imposteur. Ceci peut donner le sentiment à la personne de ne pas être à sa place et qu’il ne mérite pas par rapport aux autres et à sa famille.

Et enfin le syndrome de l’imposteur peut aussi se déclencher chez les adultes qui ont vécu une enfance sans qu’on leur donne l’attention qu’ils souhaitaient, ce qui développe chez ces enfants un manque de confiance en eux et provoque dans les années avenir le syndrome de l’imposteur.

Comment combattre le syndrome de l’imposteur ?

En parler

  • En parler, briser le silence sur ce sujet, oser en parler à vos amis et aux personnes proches de vous, ceci vous enlèvera un poids et leur permettra de mieux vous comprendre et potentiellement de vous aider psychologiquement

Apprendre à distinguer

  • Apprendre à distinguer, apprendre à distinguer ce qui peut être remis à la chance, mais surtout qu’est-ce  qui est dû à votre performance, vos qualités et  votre acharnement. En apprenant à distinguer les preuves de votre réussite vos pensées néfastes/négatives disparaîtront petit à petit. Ceci est l’étape la plus importante, elle est sûrement la plus dure pour une personne qui souffre du syndrome de l’imposteur.

Apprendre à se connaître soi-même

  • Apprendre à se connaître soi-même, quand vous allez faire l’effort de vous connaître vous-même vous allez vous rendre compte que vous êtes muni comme tout le monde de qualités comme de défauts, que vous avez des compétences et que vous n’êtes pas là par hasard.

Voyez l’échec différemment

  • Voyez l’échec différemment, arrêtez de penser que vous êtes le seul à vous tromper, dites-vous bien qu’il y a des rois qui sont tombés bien avant vous, mais qui se sont relevés au final. L’échec doit être vu comme une opportunité d’apprendre continuellement. Regarder chaque échec comme une nouvelle expérience, fait en sorte de ne plus reproduire ce même échec, mais continuez à faire de nouvelle expérience, afin d’apprendre constamment.

Arrêtez de courir après le perfectionnisme

  • Arrêtez de courir après le perfectionnisme, vouloir être perfectionniste sur tout et rien, est une tâche longue, ardue et inutile. Personne n’arrivera à toucher la perfection dans tous les domaines, tout le monde a déjà fait des erreurs ou a déjà vécu des échecs avant vous, vous pouvez donc relativiser, vous n’êtes pas le seul à faire des échecs, mais vous ferez peut-être parti des personnes qui apprennent de leurs échecs.

Créer votre réponse face au syndrome de l’imposteur

  • Créer votre réponse face au syndrome de l’imposteur, sur votre téléphone créer un fichier où vous allez énumérer toutes les actions que vous avez fait, tout le temps que vous avez pris pour en arriver là et aussi toutes vos superbes qualités que vous possédez, à chaque fois que le syndrome de l’imposteur surgit sortez votre téléphone et lisez les notes que vous avez écrit. En faisant ceci vous allez avoir la capacité de contrer le syndrome de l’imposteur.

Reprendre confiance en soi

  • Reprendre confiance en soi, le syndrome de l’imposteur apparaît souvent quand vous n’avez pas confiance en vous, alors essayez de reprendre confiance en vous, en vous disant bien que si vous en êtes arrivés là, ce n’est ni grâce à la chance ni au destin, mais bien grâce à vous-même et à tous les sacrifices que vous avez pu faire dans votre vie. Même si vous ne vous en rendez pas compte, pendant que les autres abandonnent, vous persistez et c’est pour ça que vous avez temps de réussite, grâce à votre volonté d’aller plus loin que les autres.

Conclusion

Maintenant vous avez toutes les clés et solution pour réussir à vaincre le syndrome de l’imposteur, ceci prendra du temps et de l’énergie. Mais je crois en vous, vous pouvez le faire ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published.